CONVERSATION CLINIQUE DU 8 Juin 2007


INSTITUT DU CHAMP FREUDIEN
SECTION CLINIQUE D'AIX-MARSEILLE sous les auspices de l'Université Paris 8

Directeur: Jacques-Alain MILLER
12ème année
 
Enseignants : Hervé CASTANET (coordination), Sylvie GOUMET, Nicole GUEY,
Bruno MIANI, Jean-Louis MORIZOT, Sylvette PERAZZI, Jacques RUFF
Enseignants associés S.C, et Propédeutique : Marie-Christine BELZANTI,
 Françoise BIASOTTO, Françoise HACCOUN, Nicole MAGALLON, Dominique PASCO,
Alain REVEL, Martine REVEL, Patrick ROUX, Thelma Sowley
 
Après-midi clinique
de psychanalyse appliquée
 
Le vendredi 8 juin 2007 de 14h 30 à 18h
 
À l’amphi H A1- CHU de la Timone, 264 rue Saint Pierre, 13005 MARSEILLE

 
Interviendront :

Philippe de Georges
Psychanalyste à Nice, membre de l’École de la Cause freudienne
"Au-delà du père ?"
"Le père n'est pas une question. C'est une réponse", dit à l'occasion Lacan. C'est en tout cas la clef de la doctrine freudienne qui montre comment ce qui fait énigme pour le sujet - le sexe et la mort - nécessite le recours à une construction dont le Nom-du-Père est la clef dans la névrose. Mais le déclin consommé du père comme imago sociale nous amène à concevoir à nouveaux frais ce qui permet aux sujets pris un à un de se défendre contre le réel et de faire tenir ensemble réel, imaginaire et symbolique.

Patrick Monribot
Psychanalyste à Bordeaux, membre de l’École de la Cause freudienne
"Le Père à la fin de l'analyse"
Freud voyait en la castration une butée infranchissable à l'issue de l'expérience analytique. Dans cette perspective, le père, pivot du complexe de castration, devient lui-même indépassable. Son meurtre symbolique en fait certes un signifiant mais cela ne résout rien à l'affaire, au point que la question reste intacte au terme de la cure : "Qu'est-ce qu’un père ?" Lacan franchit cette impasse conclusive de l'analyse, proposant un destin particulier au père : le Nom-du-Père, on peut "s'en passer à condition de s'en servir". Nous examinerons la portée de cette phrase qui impose une certaine approche de la fin de cure, fort différente de la conception freudienne.

 

Discutante :

Geneviève Cloutour- Monribot
Psychanalyste à Bordeaux, membre de l’École de la Cause freudienne
 

Participation aux frais : 15 euro (Etudiants : 7 euro)
Réservation préalable et renseignements : : 06.61.89.98.70
Entrée libre pour les participants à la session 2007 de la Section Clinique et de la Propédeutique
 
SECTION CLINIQUE D'AIX-MARSEILLE  - E-mail: section.clinique.am@wanadoo.fr - SITE:www.section-clinique.org

En haut En bas