Section clinique d'Aix-Marseille


Du séminaire de Jacques Lacan (1953-1980, en cours de publication), on peut dire qu’il a assuré à lui seul la formation permanente de plusieurs générations de psychanalystes
Cet enseignement, qui restitua et renouvela le sens de l’œuvre de Freud, inspire de nombreux groupes psychanalytiques. A l’origine de la création du Département de psychanalyse, il continue d’orienter son travail.
L’Institut du Champ freudien se consacre à son développement.


Le Département de psychanalyse existe depuis 1968. Il fut rénové en 1974 par Jacques Lacan, qui resta son directeur scientifique jusqu’à sa mort en septembre 1981. Il fait aujourd’hui partie de l’Université de Paris VIII.

Jacques-Alain Miller en est le directeur
(Secrétariat : 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex 02).
L’Institut du Champ freudien s’inscrit dans le cadre associatif. Il a pris la suite, en 1987, du Cercle de clinique psychanalytique (1976).
Secrétariat : 31, rue de Navarin, 75009 Paris.

 

Après Barcelone, Madrid, Bruxelles et Rome, après Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lyon, Dijon, Rouen, Angers, Rennes et Lille, l'Antenne clinique d’aix-marseille.org est créée en 1995 et devient Section Clinique en 1996. Elle ne se situe pas dans le cadre d’un groupe psychanalytique, même si ses enseignants sont d’orientation lacanienne. Cette expérience, nouvelle à Marseille, et dans la région P.A.C.A., a pour but d’assurer un enseignement fondamental de psychanalyse, tant théorique que clinique.

Elle s’adresse aussi bien aux travailleurs de la “Santé mentale”, psychiatres, médecins, psychologues, orthophonistes, éducateurs, infirmiers, etc., qu’aux psychanalystes eux-mêmes, aux universitaires et aux étudiants intéressés par ce savoir particulier.

Participer à la Section clinique n’habilite pas à l’exercice de la psychanalyse.

Une attestation d’études cliniques sera délivrée aux participants.
Elle est constituée d’un séminaire théorique, de séminaires pratiques, d’une présentation de malades, d'un séminaire de recherche clinique et d’un après-midi clinique et d’une journée d’étude.

 

 

En haut En bas